Règlement intérieur : Circulez, il n’y a rien à voir !

ParCGT MEL

Règlement intérieur : Circulez, il n’y a rien à voir !

 

 

Règlement intérieur :

Circulez, il n’y a rien à voir !

Voter n’est pas gagner !!!

 

 

 

 

 

Malgré les remarques des organisations syndicales et les alertes sur l’illégalité de certaines parties du projet de règlement intérieur, le conseil de la MEL a finalement adopté dans une même délibération :

 

 

« Le principe de mise en place d’un règlement intérieur et la mise en place d’un règlement intérieur ».

 

 

Adopter sans adopter, tout en adoptant : c’est ce qu’on appelle de la « dialectique politique ». Il est vrai que l’heure du vote était tardive (21h45 !)

 

 

Malgré la désapprobation de nombreux collègues et le souhait des organisations syndicales de voir un véritable dialogue social, la MEL 2017 affiche une nouvelle posture : « Circulez, il n’y a rien à voir » !

 

 

Cette façon de faire, inconnue jusqu’alors à la MEL, nous interroge : Où va notre administration ? Pour quel objectif ? Dans l’intérêt de qui ?

 

 

 

Certains veulent ils, à marche forcée, mettre en place le « new public management » à travers les conditions de travail qui se dégradent, les droits et les acquis sociaux remis en cause ?

 

 

Alors qu’il symbolise la solidarité et la convivialité, notre Comité d’action sociale est lui aussi dans le viseur : les locaux du Comité seraient éclatés sur plusieurs sites et certaines activités seraient remises en cause !

 

 

Quel paradoxe pour une collectivité qui se veut être « un employeur exemplaire » et qui dit « agir pour le bien-être de ses agents » !

 

 

Les élus syndicaux de la CGT mesurent parfaitement votre mécontentement : vous avez été nombreux à l’exprimer. Vous avez également été nombreux à agir et réagir, à travers votre mobilisation sur la situation du Bâtiment Luxembourg.

 

 

Mais il arrive un moment où le mécontentement doit s’exprimer avec plus de force et d’unité.

 

 

 

Dans une période où certains responsables politiques parlent beaucoup de justice sociale et parce que nous sommes des agents territoriaux mais aussi des citoyens conscients, faisons nous entendre et respecter !

 

À propos de l’auteur

CGT MEL administrator