Ingénieurs, cadres et techniciens, chez nos catégories le RIFSEEP ne passe pas non plus !

ParCGT MEL

Ingénieurs, cadres et techniciens, chez nos catégories le RIFSEEP ne passe pas non plus !

Ingénieurs, cadres et techniciens, chez nos catégories

le RIFSEEP ne passe pas non plus !

 

Le 19 avril, à l’occasion de l’Assemblée Générale du personnel et de la mobilisation qui s’en est suivie, vous étiez nombreux à être issus des catégories A et B de la MEL.

Et parmi ceux qui n’étaient pas présents, nous savons que vous êtes nombreux également à soutenir cette mobilisation, car dans la mise en œuvre du RIFSEEP comme pour les réorganisations successives, cadres de la territoriale, vous êtes en première ligne !

Entre le marteau et l’enclume vous êtes victimes de la méthode imposée par l’Administration et en même temps, vous devez en être le vecteur !

Encadrants, vous avez participé à la rédaction d’une grille de classification des postes qui n’est même pas celle qui a été présentée aux organisations syndicales et retenue dans le projet de RIFSEEP.

Or, c’est vous que l’Administration a chargé d’annoncer les suppressions de primes aux agents !

C’est à vous qu’on impose d’assumer l’inscription des postes dans des catégories qui génèrent incompréhension et rancœur chez les agents. C’est contre vous que les agents réagissent !

Cadres, Ingénieurs, Techniciens, c’est vous que l’on met en concurrence quand pour un même métier, les classifications ne sont pas les mêmes !

Le principe de loyauté n’est pas synonyme de soumission !

 

 

Le 19 avril, l’AG a voté le dépôt d’un préavis de grève pour le 15 mai prochain, pour que nos revendications sur le RIFSEEP soient prises en compte par la MEL.

Dès le 15 mai, réagissons

TOUS ENSEMBLE !

À propos de l’auteur

CGT MEL administrator