Archives de catégorie Actualité

ParCGT MEL

Projet de loi Fonction publique, un vote qui n’altère en rien notre détermination !

Projet de loi Fonction publique, un vote qui n’altère en rien notre détermination !

 

 

Comme on pouvait s’y attendre au vu de la composition de l’Assemblée Nationale, les députés ont adopté le 29 mai le projet de loi dit de transformation de la Fonction publique.


Le résultat du scrutin est le suivant : 
- 351 POUR 
- 156 CONTRE 
- 53 ABSTENTIONS


La CGT prend acte de ce vote qui est loin de constituer un plébiscite.


Au niveau parlementaire, le texte législatif va à présent partir au Sénat pour un examen en séance plénière qui devrait débuter vers la mi-juin.


Après le vote unanimement négatif du Conseil Commun de la Fonction Publique, la journée de grève et de manifestations du 9 mai, pour ne citer que quelques exemples de mobilisations, la CGT entend plus que jamais poursuivre son combat, dans l’unité la plus large, contre ce projet de loi régressif.

 


Pour obtenir son retrait, mais, également, gagner les créations d’emplois statutaires dont la Fonction publique a besoin, mettre fin au gel de la valeur de point par une augmentation immédiate, abroger le jour de carence et empêcher les démantèlements de services synonymes d’abandon de missions publiques, la CGT portera de nouvelles propositions d’actions  à l’occasion de la prochaine intersyndicale Fonction publique.


Non, décidément, la casse de la Fonction publique, on n’en veut pas !

 

ParCGT MEL

Heure d’information syndicale sur Biotope 

Heure d’information syndicale sur Biotope 

 

 

De nombreux agents s’inquiètent, à juste titre, des conditions de travail au sein du futur siège de la MEL à Biotope.

Les organisations syndicales de la MEL partagent ces préoccupations. Elles se sont exprimées à plusieurs reprises dans le cadre des instances paritaires (CT, CHSCT) sur les problèmes posés par le futur siège : 

  • Des espaces de travail restreints : la MEL a fait le choix de localiser 1400 agents dans un bâtiment prévu pour les 940 salariés de l’Agence Européenne du Médicament, ce qui se traduit par des surfaces individuelles de travail nettes inférieures à 5m² par agent ;

  • Un accès à la restauration limité et difficile : le restaurant administratif comportera 100 places de moins que le restaurant actuel, déjà saturé ;

  • Une galère pour les déplacements : le nombre de places de stationnement mises à disposition à proximité de Biotope est inférieur aux besoins, notamment pour les agents des sites externes devant se rendre au siège pour déjeuner ; sans compter les difficultés de circulation aux abords du siège.

 

 

 

Les organisations syndicales de la MEL ont demandé à la MEL : 

  • La modification de l’aménagement des locaux de Biotope (cloisons supplémentaires, moins d’espaces de promenades et d’espaces perdus) ;

  • La mise en place du chèque-déjeuner pour les sites externes.

 

 

 Nous invitons les agents de la MEL à échanger sur les informations dont nous disposons et à construire, ensemble, des propositions permettant de garantir des conditions de travail dignes pour les agents du futur siège.

 

 

Lundi 27 mai de 12H30 à 13H30

 

Salon de Réceptions – Côté Hôtesses

 

ParCGT MEL

Appel de la CGT du Nord pour les Européennes

 

STOP au macronisme, à la

social-démocratie et à l’extrême droite

 

ud gard 30

 

La propagande des instituts de sondage ne cesse de nous répéter que le RN (Rassemblement National, Ex-Front National) et LREM (La république en Marche) arriveront largement en tête aux élections Européennes du 26 mai 2019 cherchant à nous cantonner dans un éternel second tour d’élection présidentielle. Le seul résultat attendu c’est Macron ou Le Pen.

Cette démarche ne vise qu’à provoquer une abstention massive

LREM, parti de Macron qui par sa répression syndicale, par les violences policières, par les arrestations préventives, par les interdictions de manifester remet en cause notre démocratie et notre liberté d’expression, provoque la casse de l’industrie, des services publics, de la Sécurité Sociale, assure la destruction massive de l’ensemble de nos conquis sociaux !

Quant à lui, le RN, parti d’extrême droite, vote à l’assemblée européenne contre l’égalité Hommes/Femmes et affirme, par la voix de sa présidente, Marine Le Pen, qu’il n’est favorable ni à l’augmentation du SMIC, ni au rétablissement de l’ISF (Impôt sur la fortune) et qui cautionne les violences policières que subit le peuple chaque samedi, laissant tomber le masque d’un discours social.

Nous sommes à quelques jours des élections européennes et il n’y a qu’un tour !

Aujourd’hui, plus que jamais, ces élections européennes sont importantes. Pour cela, votons et faisons voter pour envoyer au parlement européen le plus grand nombre de députés proches du monde du travail qui soutiennent nos luttes et qui partagent nos revendications au quotidien.

geleuck vote

C’est pourquoi l’Union départementale des syndicats  CGT du Nord appelles les travailleurs, actifs ou retraités, avec ou sans emploi, les étudiants à ne pas s’abstenir et à voter et faire voter massivement.

Ensemble, disons STOP au macronisme, à la social-démocratie et à l’extrême droite.

Fraternellement,

Pour l’Union départementale CGT du Nord,

Jean Paul  Delescaut