Situation économique et sociale

ParCGT MEL

Situation économique et sociale

Situation économique et sociale :

 

La situation est grave : il faut rompre avec l’austérité

La CGT a appelé jeudi à « rompre avec l’austérité » et le pacte de responsabilité, alors que l’économie française a enregistré un deuxième trimestre consécutif de croissance nulle.

 

Le pays a vu son produit intérieur brut (PIB) stagner au deuxième trimestre, comme au premier, a annoncé jeudi l’Insee, relevant que la quasi-totalité des moteurs de croissance était en panne.

 

rentée v&alls holane aout14

 

« Cette dégradation flagrante de la situation atteste, une fois de plus, de la nocivité du +pacte de responsabilité+ (…) et de la politique d’austérité que poursuit le gouvernement pour plaire au patronat, aux marchés financiers et aux libéraux de la Commission européenne« , a réagi la CGT dans un communiqué.

 

La centrale « revendique haut et fort la nécessité de rompre avec ces politiques néfastes ».  

Elle attribue la « gravité de la situation en France » aux « choix erronés du gouvernement« , qui « accommodent la logique patronale de la pression sur l’emploi, les salaires et les conditions de travail au nom de l’amélioration de la compétitivité ».

 

cgt-dapeau.jpg

 

La CGT craint en outre que la consommation, « seul facteur qui contribue positivement à l’activité économique », prenne « un coup à la rentrée ».

 

Pour « éviter la spirale déflationniste » et « dynamiser l’activité économique et l’emploi », la CGT préconise « d’augmenter les salaires, les traitements, les pensions et les minima sociaux » ainsi que « les dépenses pour la recherche, la formation, l’éducation, la santé, les infrastructures ».

 

Le syndicat propose par ailleurs de « conditionner toute aide au respect des critères précis en termes d’emploi, de salaire, d’égalité femmes/hommes ».

À propos de l’auteur

CGT MEL administrator