Les retraités exigent plus de pouvoir d’achat

ParCGT MEL

Les retraités exigent plus de pouvoir d’achat

 

Les retraités exigent plus de pouvoir d’achat

 

 

Retraites-raisons--de-manifester-le-30.jpg

 

 

  

Pensions bloquées, hausse des impôts avec la suppression de la ½ part fiscale aux veufs et veuves ou divorcés qui ont élevé au moins un enfant, prise en compte dans l’impôt sur le revenu de la majoration familiale pour les personnes ayant au moins trois enfants de 10 % sur la pension, jusqu’ici défiscalisée. 3,8 millions de retraités verront cette année, une augmentation de leurs revenus imposables. Et ceux qui étaient jusqu’à présent non imposable ne bénéficieront plus, en 2015, du taux réduit de CSG de 3,8 %…

 

les retraités refusent l’amputation de leur pouvoir d’achat et exigent l’ouverture de négociations.

 

A l’appel de sept organisations syndicales et de deux associations*, une grande journée de mobilisation prévue le 30 septembre 2014 s’organise depuis plusieurs semaines, partout en France. Après le succès de la mobilisation nationale des retraités le 3 juin dernier, le 30 septembre est une nouvelle étape pour réclamer la revalorisation des pensions et le respect de leur dignité.  

 

retraites-maltraites.jpg

 

  

*Cette journée est organisée à l’appel de la CGT, FO, la CFTC, la CFE-CGC, la FSU, Solidaires, la Fédération générale des retraités de la Fonction publique, ainsi que deux associations de retraités (UNRPA et LSR).

 

LILLE

Appel à toutes les sections de la métropole Lilloise au rassemblement à préfecture du NORD 14H30 à Lille (Place de la république)

 

 

 

 

À propos de l’auteur

CGT MEL administrator