« Faire les choses en grand » aussi pour les primes !

ParCGT MEL

« Faire les choses en grand » aussi pour les primes !

« Faire les choses en grand » aussi pour les primes !

 

 

Cette année, la MEL a choisi de « faire les choses en grand » pour la cérémonie des vœux et de la prolonger par une soirée du personnel, elle-même précédée par une soirée VIP. S’il nous semble important d’organiser des moments de convivialité, nous sommes choqués par l’importance des sommes dépensées pour ces deux jours de festivités ; d’autant plus que les conditions de travail des agents se cessent de se dégrader :

  • Absence de revalorisation du régime indemnitaire,

  • Réorganisation permanente, qui entraîne des repositionnements parfois douloureux et une perte de sens pour les agents de la MEL,

  • Blocage des recrutements qui pèsent sur le fonctionnement des services et la mise en œuvre des projets de la MEL,

  • Diminution des surfaces de bureaux / agents, qui ne respectent pas les valeurs conseillées par l’AFNOR,

  • Verrouillage des promotions internes qui s’apparentent de plus en plus à un parcours du combattant, avec la mise en place récente de « commissions d’audition ».

Le lancement de grands projets (piscine olympique, tram, contrôles d’accès) montre bien que la MEL dispose de moyens conséquents, et que tout est question de volonté politique. Or, pour mettre en œuvre ces projets, il faudra des agents en nombre suffisant, motivés et rémunérés correctement !

La MEL annonce (enfin) l’ouverture de discussions avec les organisations syndicales sur la mise en place du RIFSEEP. Jusqu’à présent, ce sujet a été traité dans une totale opacité :

  • les hiérarchies ont dû classer les postes (et les agents qui les occupent) dans des grilles et cotations dont ils ne mesuraient pas les conséquences,

  • certains agents (combien ?) ont vu leur poste requalifié dans une catégorie inférieure à leur grade (avec quelles conséquences ?).

Nous disons qu’il est encore temps de bien faire. Nous exigeons que la mise en place du RIFSEEP se traduise par :

  • la revalorisation des traitements des agents de la MEL, conformément aux engagements du Président,

  • le rapprochement entre les filières administratives et techniques et une réelle égalité femmes / hommes,

Nous combattrons toute mesure régressive et nous soutiendrons chaque mesure améliorant les conditions de  rémunération des agents.

Voilà nos résolutions pour 2018 !

Syndicat CGT MeL 03 20 21 23 46 1, rue du Ballon. 59034 LILLE syndicat_cgt@lillemetropole.fr

À propos de l’auteur

CGT MEL administrator