Nos vœux de respect, Monsieur le Président !

ParCGT MEL

Nos vœux de respect, Monsieur le Président !

Nos vœux de respect, Monsieur le Président !

 

 

 

Par respect pour les collègues et les élus qui se rendront aux vœux du Président aujourd’hui, nous avons décidé de ne pas perturber une ambiance festive collective.

Néanmoins, nous tenons à l’interpeller une nouvelle fois sur le climat social à la MEL

 

 

  • Pour dénoncer la désinvolture du Président à notre égard : bien que nous ayons renforcé notre première place aux élections professionnelles avec 42,5% des suffrages, nous n’avons reçu à ce titre aucune communication officielle du Président CASTELAIN et celui-ci ne répond toujours pas à nos demandes de rencontre. .

  • Pour dénoncer également le refus du Président de recevoir dans la dignité la famille de Stéphane Dumez depuis son décès considéré comme accident de service

  • Pour exiger à nouveau la levée de toute sanction injustifiée à l’encontre de nos collègues

  • Pour dénoncer la décision du DGS huit mois après une manifestation de sanctionner deux camarades y ayant participé. Cette décision intervient au lendemain de la parution d’interviews de la CGT concernant le dialogue social à la MEL.

  • Pour que le président CASTELAIN et son fidèle serviteur Bruno CASSETTE s’expliquent lors de cette prise de parole sur les perquisitions de la PJ qui ont impressionné, sinon questionné nombre d’entre nous

  • Pour demander en cette période d’étrennes le versement d’une prime d’ici le mois de mars à l’ensemble des agent.e.s sans exception à l’image de ce qui est versé dans d’autres collectivités de France, dont la Région Ile de France

 

Quand la MEL se propose de prendre part au grand débat national en ouvrant une plateforme pour recueillir les doléances des habitants, nous faisons le vœu qu’elle soit aussi prompte à recueillir les revendications de ses agent.e.s par le biais de notre organisation!


Lille, le 18 janvier 2019

 

À propos de l’auteur

CGT MEL administrator