Archives de catégorie Actualité

ParCGT MEL

RIFSEEP : pas de declassement !

 

RIFSEEP :
LA MEL DECLASSE SES AGENTS
DEFENDEZ-VOUS !

 

 

 

 

Ce mercredi 26 juin 2019, l’administration a rendu compte aux organisations syndicales des résultats de l’analyse confiée à un prestataire privé concernant les problèmes de classification liés au RIFSEEP.

 

Sur 670 rapports circonstanciés analysés, la très grande majorité a été balayée d’un revers de main par le prestataire qui avoue n’avoir rencontré que 2 agents. Encore plus fort : l’administration a monté des groupes de travail pour analyser et déclassifier certains agents en parallèle de la mission confiée au prestataire.

 

Des tentatives de déclassifications ont commencé ce 25 juin en CAP mensuelle, c’est-à-dire la veille de la restitution par le cabinet !

Vos élus en CAP ont refusé de siéger pour empêcher ces premiers déclassements. C’est une véritable mascarade, une provocation ! C’est une baisse de rémunération qu’on vous impose unilatéralement !

Les propositions de révisions favorables des encadrants sont bafouées !

 

Chaque agent de la Mel est concerné ! Les CAP mensuelles à venir feront l’objet d’autres reclassifications ! La votre peut-être ?

La CAP est programmée à nouveau ce jeudi 4 juillet à 10h00.

 

 

La CGT a déposé un préavis de gréve pour le vendredi 5 juillet.

La CGT vous appelle à un débrayage d’une heure de 11h à 12h et à un rassemblement sur le parvis de la MEL.

Venez défendre vos classifications et exiger des garanties collectives !

 

 

Votre présence en masse devant les portes de cette CAP permettra de peser contre une administration partisane quant aux métiers réellement exercés et qui met les agents en concurrence.

La CGT a déposé un préavis de grève pour le vendredi 5 juillet afin d’amplifier la lutte si nos revendications n’étaient pas entièrement satisfaites.

Venez en masse revendiquer :

  • l’arrêt des déclassifications en CAP mensuelle.

  • Une réelle impartialité du prestataire qui aurait dû rencontrer les agents et consulter leurs EPA 2016- 2017 et 2018 avant de se prononcer sur les rapports circonstanciés.

Chacun de vous pourrait être déclassé !

ParCGT MEL

RIP ADP : première escale vers la démocratie

Référendum d’initiative partagée

Aéroports de Paris :

Première escale vers la démocratie

 

La procédure pour demander un Référendum d’Initiative Partagée (RIP) sur l’avenir d’ADP a été gagnée, c’est la première étape d’un processus complexe et c’est une première en France !

L’enjeu de ce référendum porte sur une proposition de loi visant à « Affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris ». Il réside aussi et surtout dans une exigence de plus de démocratie, dans la capacité des citoyennes et citoyens à décider du devenir des biens et richesses de la nation, ce qui n’a pas été le cas, par exemple, lors des privatisations des autoroutes…

 

Soutenir le référendum sur ADP (pensez à vous munir d’une pièce d’identité)

 

Pour gagner ce référendum, il faut maintenant que 4,7 millions de citoyens et citoyennes le demande dans un délai de 9 mois (du 13 juin 2019 au 13 mars 2020).

 

 

ParCGT MEL

Projet de loi Fonction publique, un vote qui n’altère en rien notre détermination !

Projet de loi Fonction publique, un vote qui n’altère en rien notre détermination !

 

 

Comme on pouvait s’y attendre au vu de la composition de l’Assemblée Nationale, les députés ont adopté le 29 mai le projet de loi dit de transformation de la Fonction publique.


Le résultat du scrutin est le suivant : 
- 351 POUR 
- 156 CONTRE 
- 53 ABSTENTIONS


La CGT prend acte de ce vote qui est loin de constituer un plébiscite.


Au niveau parlementaire, le texte législatif va à présent partir au Sénat pour un examen en séance plénière qui devrait débuter vers la mi-juin.


Après le vote unanimement négatif du Conseil Commun de la Fonction Publique, la journée de grève et de manifestations du 9 mai, pour ne citer que quelques exemples de mobilisations, la CGT entend plus que jamais poursuivre son combat, dans l’unité la plus large, contre ce projet de loi régressif.

 


Pour obtenir son retrait, mais, également, gagner les créations d’emplois statutaires dont la Fonction publique a besoin, mettre fin au gel de la valeur de point par une augmentation immédiate, abroger le jour de carence et empêcher les démantèlements de services synonymes d’abandon de missions publiques, la CGT portera de nouvelles propositions d’actions  à l’occasion de la prochaine intersyndicale Fonction publique.


Non, décidément, la casse de la Fonction publique, on n’en veut pas !