Biotope : les élus du personnel ont obtenu une expertise visant à revoir l’aménagement des locaux !

ParCGT MEL

Biotope : les élus du personnel ont obtenu une expertise visant à revoir l’aménagement des locaux !

Biotope : les élus du personnel ont obtenu une expertise

visant à revoir l’aménagement des locaux !

 

 

L’ensemble des organisations syndicales représentées au CHSCT (Autonomes, CGT, FO et FSU) ont déposé une demande d’expertise visant à revoir l’aménagement des locaux à Biotope.

Pourquoi cette demande d’expertise ? Parce que nous faisons le constat objectif que :

  • Les plans qui nous ont été présentés se caractérisent par des surfaces de travail individuelles anormalement basses (5 à 6 m² par agent).
  • L’impact sur les conditions de travail est aggravé par un aménagement d’une grande majorité des locaux en tout open-space, avec toutes les conséquences que cela peut présenter en termes de nuisances sonores et de troubles de la concentration,

Notre demande a reçu l’accord de principe de l’ensemble des élus du CHSCT et de son Président. Cette expertise sera confiée au cabinet Secafi et  a été validée officiellement lors du CHSCT du 18 Novembre 2019. 

 

Cette expertise vise à :

  • Formuler des préconisations de nature à garantir la conformité de l’aménagement du bâtiment avec les dispositions du Code du travail,
  • Formuler des préconisations pour permettre au CHSCT d’amender le projet, tendre vers l’amélioration des conditions de travail, de la santé et de la sécurité des agents qui vont subir ce déménagement.

Nous tenons à rappeler que le projet d’aménagement du siège comporte des risques importants de dégradation des conditions de travail, compte tenu du niveau de densité exceptionnel des bureaux.

C’est pourquoi, nous demandons que la MEL suspende, à titre conservatoire, les travaux d’installation des bureaux et du mobilier dans l’attente des préconisations de l’expertise. 

 Pour les organisations syndicales CGT , FO et Autonomes

Sébastien POLVECHE – Secrétaire du CHSCT de La MEL

À propos de l’auteur

CGT MEL administrator