Hommage à Stephane – Intervention de V. Kaleba pour la CGT-MEL

ParCGT MEL

Hommage à Stephane – Intervention de V. Kaleba pour la CGT-MEL

Métropole européenne de Lille

Camarade un jour, camarade toujours

C’est par cette expression, Stéphane, que nous choisissons de te rendre hommage. Cette expression que tu as tant entendue durant ta vie militante, et qui, en ce jour, te concerne particulièrement.

Tu as consacré chaque année, chaque moment de ta vie, à la défense et au bien-être des autres. A la CGT MEL, et aussi au sein du Parti Communiste Français.

Tu as consacré chaque moment de ta vie au bien-être de ta famille, de tes collègues, de tes amis. Au bien-être des plus humbles, des plus modestes et des plus vulnérables, dans lesquels tu te reconnaissais.

 

Métropole européenne de Lille

Tu es toi-même issu d’un milieu modeste. Et c’est avec cette modestie, cette humilité, que tu es entré comme électricien à la Communauté urbaine de Lille, il y a maintenant 34 ans de cela.

Très vite, tu t’es investi dans la vie de la Communauté urbaine. La vie professionnelle, mais aussi associative, et syndicale. Ton dévouement militant t’a valu d’être élu par tes camarades Secrétaire général de la CGT, qui comptait à l’époque 45 adhérents.

Sous ton impulsion, ce modeste syndicat, désormais fort de 400 adhérents, est devenu le premier interlocuteur de la Métropole Européenne de Lille.

Cette consécration, Stéphane, nous te la devons. Durant plus de 20 ans, tu as défendu bec et ongles chaque collègue qui venait solliciter ton aide. Durant plus de 20 ans, tu as porté avec courage et ténacité chaque revendication que tu estimais juste pour tes collègues et camarades. Durant plus de 20 ans, tu as su trouver les mots pour nous mobiliser et nous motiver quand nous traversions une période de doute.

 

Métropole européenne de Lille

Durant plus de 20 ans surtout, tu t’es montré curieux de tout, lisant beaucoup et t’informant sans cesse. Cette soif de connaissance et d’information, tu as souhaité la faire partager à tes collègues : c’est ainsi qu’est paru, en avril 2001, le premier numéro de notre CGT infos. Depuis, 168 numéros ont été conçus et distribués chaque mois sans interruption.

C’est pour toutes ces raisons que beaucoup t’ont rejoint dans ton combat. D’abord des dizaines, puis des centaines de femmes et d’hommes qui se reconnaissaient dans tes convictions, tes revendications, et dans les valeurs humaines que tu portais.

En te côtoyant chaque jour, tu es devenu pour nous plus qu’un simple collègue de travail, plus qu’un camarade de luttes. Tu es devenu notre ami, dans la plus belle dimension du terme.

Cette estime, cette affection que nous avons pour toi, nous n’avons jamais pu te l’exprimer de vive voix.

 

Malheureusement, il aura fallu que tu nous quittes trop tôt pour que nous trouvions toutes et tous, en nous, le courage et la force de te l’avouer enfin.

C’est par ces quelques mots, Stéphane, que nous saluons un être qui a tant donné, sans tout le temps recevoir.

Vois dans cet hommage, Stéphane, le juste retour de l’attention et de l’affection que tu nous portais.

Nous ne te disons pas adieu. Nous te disons au revoir, car ton combat ne s’arrêtera pas le jour de ton départ.

A la CGT MEL, nous continuerons de porter haut et fort les convictions et valeurs que tu portais et que tu nous as fait partager.

Au revoir, camarade.

Camarade pour toujours, et à jamais.

Au nom de la CGT MEL,
Vincent KALEBA

À propos de l’auteur

CGT MEL administrator

1 commentaire pour l’instant

Daniel DuthilleulPublié le9:12 - Déc 14, 2017

Je n’oublierais jamais cet hommage ce jeudi 14 Décembre 2017. je perds un camarade, un ami, un copain. Compagnon de luttes depuis plus de vingts ans, nous avons Stéphane, jean-Marc, Pascale et bien d’autres fait de ce syndicat, un syndicat reconnu de toutes et tous. Je suis fier d’avoir milité à ses côtés. Très bel hommage ce jour rendu par Vincent qui a parlé avec ses tripes. Je suis Daniel Duthilleul compagnon de luttes.

Les commentaires sont fermés.