Le 17 septembre, préparons une rentrée offensive !

ParCGT MEL

Le 17 septembre, préparons une rentrée offensive !

Le 17 septembre, préparons une rentrée offensive !

Ensemble, participons à la grande journée de grève et de manifestation !

En cette rentrée sociale, la CGT a décidé d’engager un processus d’action s’appuyant notamment sur une journée nationale interprofessionnelle d’action et de grève le 17 septembre prochain.

Salué.es pour leur engagement auprès de la population pendant le printemps dernier, force est de constater que les agents publics ont très vite été oublié.es ! Alors que les retours de congés s’effectuent, ils subissent des suppressions de congés, l’inégalité face à l’octroi et au montant de la
prime COVID, sans compter le gel du point d’indice qui aggrave, depuis des années, les difficultés sociales.

Pourtant, la pandémie a confirmé ce que la CGT dénonce depuis longtemps : nos services publics, et notamment notre système de santé, sont sous tension permanente et souffrent gravement !

L’absence de protection pendant plusieurs semaines, l’absence de consignes claires des employeurs publics, la rentrée qui s’effectue avec de fortes inégalités dans le traitement des équipements de protection, tout cela démontre que toutes les leçons de la crise n’ont pas été retenues !

Il est nécessaire de garantir, et ceci à long terme, des politiques publiques fondées sur l’intérêt général et la réponse aux besoins sociaux. Et pour cela il importe de rompre avec les politiques d’austérité et d’abandonner la logique comptable dans les politiques publiques.

Les agents publics ne veulent pas d’un retour au monde d’avant et comptent bien porter leurs revendications afin de ne plus revivre une telle situation.

Cette journée permettra de porter les revendications suivantes :

Le dégel et l’augmentation de la valeur du point d’indice avec un traitement minimum de 1 800
euros au recrutement ;
Le respect des règles sanitaires et protections des agent.e.s, trop souvent ignorées par nos
employeurs ;
La création de postes dans les collectivités et l’opposition à toute suppression d’emploi dans la
Fonction publique et les services publics ;
L’amélioration des conditions de travail et le respect des accords de réduction du temps de
travail pour aller vers les 32 heures de travail hebdomadaires ;
Le maintien des CHSCT, des comités techniques, et des prérogatives des CAP ;
L’abrogation de la loi de transformation de la fonction publique ;
L’abandon de la réforme des retraites et le maintien de notre régime spécifique de retraite
solidaire CNRACL ;
L’abandon du projet de loi 3 D de destruction de l’équité territoriale et de l’intérêt général.

 

Manifestation interprofessionnelle régionale à Lille
Jeudi 17 septembre
Départ 14h30 – Porte de Paris – métro « République » ou « Mairie
de Lille »

 

 

Dialogue Social :
un nouveau départ ?

 

A la demande de notre syndicat, une délégation de la CGT MEL sera reçue le jeudi 17 septembre au matin par Monsieur Christian Mathon, Vice-Président pour les Ressources humaines et l’Administration.

Après 6 longues années où le dialogue social en était réduit à sa portion congrue, la CGT MEL espère qu’enfin nous puissions engager des discussions posées et constructives dans l’intérêt des agents.

Lors de ce rendez-vous, nous aborderons notamment des sujets qui nous semblent prioritaires :

– le Plan de Reprise d’Activité, en lien avec le CHSCT, et le droit syndical dans le contexte de crise ;

– la question des aménagements à Biotope, notamment suite aux conclusions du cabinet d’Expertise SECAFI ;

– Alerter sur les Risques psycho-sociaux en nous appuyant sur quelques cas individuels particulièrement préoccupants.

De plus, en ce jour de mobilisation nationale, dans un contexte de rentrée sociale particulièrement critique, nous remettrons à Monsieur Mathon notre cahier de revendications, fruit des remontées des agents.

À propos de l’auteur

CGT MEL administrator