cnracl

Intervention de la CGT MEL lors de la F3SCT* : Soutien aux Vert Baudet

ParCGT MEL

Intervention de la CGT MEL lors de la F3SCT* : Soutien aux Vert Baudet

INTERVENTION LIMINAIRE DE LA CGT MEL AU F3SCT*

 

 

 

Monsieur le Président,

 

Étant donnée l’actualité sur le territoire de la MEL je souhaiterais dire quelques mots.

Tout d’abord la CGT tient à faire part de sa solidarité envers les fonctionnaires de police morts en service ce we. Personne ne devrait mourir dans l’exercice de son travail, et je le dis au sein d’une F3SCT. Nous félicitons le Président Castelain pour la solidarité témoignée au titre la MEL hier au commissariat de Roubaix.

Toutefois, Je voudrais expliquer le sens de notre présence ici parmi vous, alors que par une motion du 16 mai ;au lendemain d’une série d’arrestations arbitraires et de violences policières, notre Union départementale CGT du Nord, la seconde de France, appelait l’ensemble des élu-e-s CGT a boycotter les instances représentatives du personnel. Car comment s’inscrire encore dans la démocratie feutrée du soi- disant dialogue social quand les droits élémentaires et la dignité humaine sont à ce point piétinés ?

Aussi, si nous avons décidé d’être présent-e-s aujourd’hui parmi vous, Monsieur le Président et Mesdames et Messieurs les élu-e-s, c’est pour vous passer un message et vous demander de le relayer. En effet, nous ne nous faisons aucune illusion vis-à-vis d’une saisine du Président Castelain, qui depuis son premier mandat ne nous considère qu’avec mépris.

Alors ? nous vous demandons d’interférer auprès de lui et de son cabinet, pour que la MEL puisse peser de tout son poids dans la sortie par le haut d’un conflit social inédit ; je veux parler bien sûr des camarades, majoritairement des femmes, de Vertbaudet.

Ces femmes sont en grève depuis plus de deux mois jours et nuits et se relayent sur un piquet de grève que la répression policière n’a pas réussi à faire tomber. Elles ne revendiquent qu’une augmentation légitime de leur salaire, pour vivre dignement de leur travail, ces femmes qui sont parfois dans l’entreprise depuis 40 pour un salaire atteignant tout juste le SMIC.

Et le groupe équinoxe, multinationale aux mains de quelques capitalistes improductifs, comme le fils de Fillon, ne veulent rien lâcher avec la complicité honteuse de soi-disant syndicats que sont la CGT FORCE OUVRIERE et LA CFTC.

Au-delà de ce mépris de ces quelques-uns qui possèdent le pouvoir et s’accaparent les fruits du travail des salarié-e-s, ce sont des propos machistes et des violences sexistes et sexuelles qui ont cours à Marquette. C’est une police d’Etat qu’on privatise au service d’équinoxe, de Fertikh le patron et de sa clique voyous. Ce sont des syndicalistes de la CGT, pourtant en délégation syndicale sur le site qu’on embastille, qu’on violente, qu’on blesse et qui finissent aux urgences. Ce sont des intérimaires qu’on embauche illégalement pour remplaces les grévistes et bafouer le droit de grève. Mais pire encore, c’est un camarade de la CGT qu’on kidnappe sous les yeux de son fils, qu’on attache, et qu’on relâche en pleine nature à plusieurs kilomètres de chez lui. Ce sont des menaces illégales de licenciement pour faute grave (le droit de grève) qu’on adresse aux femmes en lutte. Mais rien n’y fait et les Vertbaudet vont gagner. Elle est celle-là désormais l’image de vert baudet, jusqu’ici associée à la douceur l’enfance.

Nous appelons toutes et tous à boycotter cette enseigne.

Car aujourd’hui, c’est au-delà du site de Marquette la lutte de tout un pays qui dit stop au mépris de classe. Hier encore, tous les médias étaient là, devant le siège de Tourcoing et la foule énorme pour accueillir de nombreux leaders politiques.

Pour la MEL par exemple, Eric Bocquet, Roger Vicot, Maroin Al Dandachy, Patrick Proisy. Mais aussi des élu-e-s d’autre région de France, car cette lutte devient nationale. Notre nouvelle secrétaire générale Sophie Binet en a fait son premier déplacement après son élection au 53è Congrès.

 

 

Alors quand il s’agit d’accompagner les entreprises en développement, la MEL sort le carnet de chèque et se met sur la photo. Quand il s’agit d’aider le patronat à traverser les difficultés d’une pandémie, on met en œuvre en urgence un plan de relance ou plan de soutien.

Nous vous demandons donc Monsieur le Président, de demander au plus vite au Président Castelain de se rendre sur le site, de témoigner de la solidarité de toute la MEL aux camarades, et de participer à la hauteur de ses capacités à la solidarité financière car c’est ce vendredi que les 80 salarié—e-s en grève vont recevoir une nouvelle feuille de paie à zéro euro. Il y a une cagnotte leetchi sur internet que ou la possibilité de verser un chèque à l’ordre de l’UL CGT de Tourcoing qui abrite la caisse de grève.

Vous devez aussi demander à votre collègue conseiller métropolitain, ministre de l’intérieur, de stopper immédiatement ses violences d’Etat qui font honte à la République.

Que vous le vouliez ou nom, cette lutte exemplaire est une fierté pour toutes les forces du progrès social, mais c’est une véritable verrue pour la MEL qui s’est toujours placée aux côtés du patronat.

Vous avez l’occasion de vous engager véritablement dans une action visant concrètement la lutte pour l‘égalité et contre les violences sexistes et sexuelles au-delà de vos campagnes de com interne qui reprennent.

Vous avez l’occasion de rappeler votre attachement aux valeurs forte de notre territoire, celle issues de siècles de combats de la classe ouvrière. La solidarité, le courage, la dignité. Mesdames et messieurs les élu-e-s il est là le rayonnement de la Mel. Elle est là votre responsabilité d’élu-e-s locaux.

 

C’est exclusivement pour passer ce message avec force parce que le pouvoir économique ici c’est vous, que nous avons décidé de siéger.

Je vous demanderai Monsieur le Président de me confirmer que vous relayerez bien nos demandes au Président Castelain. Nous sommes disposés à le rencontrer si besoin, avec une délégation de Vert baudet.

Je vous remercie. Je compte sur vous.

 

Frédéric PARISOT

F3SCT : formation spécialisée en matière de santé, sécurité et conditions de travail ( Ex CHSCT)

À propos de l’auteur

CGT MEL administrator

Laisser un commentaire