« Rendez-vous salarial » Fonction publique du 24 juillet

ParCGT MEL

« Rendez-vous salarial » Fonction publique du 24 juillet

« Rendez-vous salarial » Fonction publique du 24 juillet. Pouvoir d’achat des fonctionnaires :

le monde d’après ressemble au monde d’avant

 

Dans un contexte inédit de crise sanitaire et économique, lors du rendez-vous salarial du 24 juillet 2020, la CGT a porté des revendications de haut niveau pour qu’un changement visible et conséquent soit gagné par la hausse immédiate du point d’indice, une revalorisation des grilles indiciaires et l’égalité des rémunérations entre les femmes et les hommes.

Après dix ans de quasi gel du point d’indice, aux attentes des agents publics la ministre a, à nouveau, opposé le gel du point d’indice et une multitude de mesures catégorielles. Elle a présenté, pour l’essentiel, des sujets déjà engagés comme le Ségur de la santé, les suites du PPCR et de la loi de Transformation de la Fonction publique, l’indemnité de fin de contrat, et l’ouverture d’une concertation sur la protection sociale complémentaire dans l’État.

Les petites avancées du jour sont :
- Une compensation « dynamique et pérenne » de la hausse de la CSG ;
- La reconduction pour 2 ans de la GIPA (2020 et 2021) ;
- Des mesures d’action sociale pour la FPE ;
- Des mesures d’attractivité sous forme de prime spécifique dans certaines affectations ;
- La revalorisation de l’indemnité pour fonctions itinérantes de la filière médico-sociale des collectivités locales ;
- Des mesures de rapprochement des primes dans les administrations territoriales de l’État (DDI, région parisienne) ;
- Examiner les filières les moins primées essentiellement féminisées comme la filière socio-éducative du ministère de la justice ou la filière des bibliothèques.

 

A la demande de la CGT, la ministre s’est engagée à regarder les conséquences du Ségur de la santé dans les 2 autres versants de la fonction publique et tout particulièrement pour les EPHAD de la territoriale.
Aucune mesure de passage en A type de la filière sociale n’est prévue dans les 3 versants au seul profit de mesures sur les primes.
Pour résumer un rendez-vous déprime pour un rendez des primes !

D’ores et déjà, la CGT sera dans l’action dès le 17 septembre prochain pour porter les revendications des agents de la fonction publique.

Montreuil, le 24 juillet 2020

À propos de l’auteur

CGT MEL administrator

Laisser un commentaire